Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Voix Sauvage

Lewiky, l’ouragan malgache arrive en France

C’est avec un grand plaisir et une énorme surprise que nous avons découvert en avant-première, Track Hefa, premier LP autoproduit de l’artiste malgache Lewiky.

Lewiky, l’ouragan malgache arrive en France

Né d’une série de sessions lives improvisés, ce premier LP cumule des enregistrements de 2014 à 2017, réalisés à Madagascar, d’où son titre Track Hefa, qui signifie littéralement « expérience ». Depuis peu, cet artiste engagé qui nous fait découvrir ce genre musical inédit qu’il nomme le Jijy à prononcer djidz Urbain, a emménagé dans notre capitale pour partir à la conquête du marché européen. C’est pourquoi il sort ce premier LP de cinq titres, édité à Paris avec l’aide de quelques jeunes entrepreneurs.

À la première écoute on est un peu déboussolé par cette manière de forger un son entre rock, funk, reggae et world, pouvant paraître assez insolite. Néanmoins les performances vocales de Lewiky et la dextérité de chacun des membres des Voots Kongregation (Rolf, basse ; Naday, guitare ; Imiangaly, choeurs ; Junior, batterie), qui l’accompagnent sur ces enregistrements, rattrapent rapidement ce sentiment d’inconnu pour laisser place à une musique dynamique et envoûtante qui nous était jusqu’à présent totalement étrangère.

Il faut dire que ce jeune chanteur n’en est pas à son coup d’essai. À quatorze ans, il intégrait le collectif de rap malgache Blakos, qui lui permit d’acquérir une certaine notoriété dans la scène locale, l’amenant à se produire aux quatre coins du pays aussi bien qu’à Antananarivo, capitale de Madagascar. À vingt ans il collabore avec Killahmanjaro, collectif pionnier de la culture Sound System de la Grande Ile. La suite, c’est la découverte de ses prouesses vocales par un groupe locale, les Voots Kongregation, qu’il intègre jusqu’à sa décision de quitter sa terre natale pour faire partager cette musique au monde entier.

© Antoine La Fay

© Antoine La Fay

La base de cette musique hybride est avant tout le jijy, un art oratoire ancestral du Nord-Ouest de Madagascar, qui était aussi bien utilisé pour s’exprimer publiquement, que pour transmettre un message ou célébrer un culte. Autrefois, ce moyen d’expression servait à dénoncer poétiquement la corruption politique et la mauvaise gérance de ses dirigeants. Véritable patrimoine culturel malgache, le jijy tend pourtant à disparaître, peu à peu oublié et méconnu par la jeunesse, plus attirée par la culture occidentale. Lewiky s’est alors donné pour mission de faire découvrir sa culture en Europe à travers son Jijy Urbain, forgé aux influences rock et funk de ses musiciens.

Lewiky, chanteur charismatique au flow abondant évoque dans ce premier LP, des thèmes variés comme le respect de la nature ou les conditions humaines. Plus généralement, il explique la situation sociale, culturelle et politique de Madagascar. Lewiky & The Voots Kongregation n’hésitent pas à dénoncer les politiques menées, notamment sur la culture, l’éducation et l’environnement. Au-delà des critiques, il s’agit d’interroger et d’éveiller les consciences sur la situation de Madagascar.

Lewiky, l’ouragan malgache arrive en France

Track Hefa nous fait découvrir la définition du Jijy Urbain, une synthèse rythmée et énergique à la croisée de l’océan Indien et Atlantique, développée par une voix profonde et parlante, malgré la barrière de la langue. La sortie de ce premier LP est prévu pour le lundi 18 février sur lewiky.bandcamp.com. Lewiky & The Voots Kongregation n’en restent pas là car une tournée est prévue en France cet été, ainsi que la diffusion chez nos disquaires cette fois d’un premier album qui est presque terminé nous dit-on.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article